You are currently viewing LE FOOT ADAPTE PREND SON ESSOR AU FCPA

LE FOOT ADAPTE PREND SON ESSOR AU FCPA

FOOT ADAPTE – C. DA SILVA : « AUJOURD’HUI, CE SONT DES PRATIQUANT DU CLUB A PART ENTIÈRE… »

APRÈS L’ES CHAPONOST ET AVANT L’AS ECULLY, LE FC PAYS ARBRESLOIS EST LE DEUXIÈME CLUB DU DISTRICT A DISPOSER OFFICIELLEMENT D’UNE SECTION FOOT ADAPTE EN INTERNE.
L’OCCASION DE FAIRE LE POINT AVEC SON INSTIGATEUR, CARLOS DA SILVA…

Jeudi dernier, à l’Urban Soccer de Brignais quarante-trois enfants en situation de handicap mental venus de six établissement spécialisés avaient répondu à l’appel du District et du CDSA pour une journée de Foot5 Indoor.
Parmi l’encadrement et en observation, Carlos Da Silva, éducateur au FC Pays Arbreslois, en charge de la toute nouvelle section Foot Adapté du club dont il a été l’instigateur.
« L’idée est née en Août 2019 ou je me demandé pourquoi les ados et adultes handicapés n’auraient pas le droit de pratiquer le football ? Je suis allé à la rencontre de Véronique Chateleux, l’éducatrice de l’IME DE Besenay, puis au Centre des Trois Vallées. Nous avons organisé conjointement les premières séances découvertes en février 2020, et le Covid est arrivé en mars. »
De quoi stopper le bel élan de l’éducateur pas sa volonté de ses instigateur de mener à bien l’initiative.
« Malgré ce coup d’arrêt, nous n’avons pas lâché et relancé le projet en juin 2020 avec les inscriptions pour la saison à suivre. »

LE DEUXIEME CLUB DU DEPARTEMENT A FRANCHIR LE PAS…

Et avec succès puisqu’après l’ES Chaponost et avant l’AS Ecully, le FC Pays Arbreslois est devenu le deuxième club du District à avoir une section Foot Adapté en interne, avec des jeunes fiers de porter les couleurs d’un « vrai » club de football.
« Cela a pris un peu de temps pour faire toutes les démarches auprès des établissements spécialisés, du Comité Départemental de Sport Adapté (CDSA) ou de la Fédération de Sport Adapté, particulièrement en période  Covid. »

« AUTANT DE PLAISIR DANS MON RÔLE D’ÉDUCATEUR, SINON PLUS… »

Mais la ténacité de Carlos Da Silva, de son club et des structures spécialisées ont payé.
« Nous avons aujourd’hui vingt-huit licenciés et nous devrions en compter  trente-cinq au final confirme Carlos Da Silva. Aujourd’hui, les jeunes sont des pratiquants du club à part entière. Mais nous allons stopper les inscriptions pour consolider l’encadrement. A terme, nous aimerions intégrer un ou deux joueurs dans les catégories classiques. Également engager une équipe dans les compétitions du sport adapté. Personnellement, je ne fais aucune différence avec des joueurs classiques. Je prends autant de plaisir dans mon rôle d’éducateur, sinon plus. »
Alors, après l’ES Chaponost, le FC Pays Arbreslois et l’AS Ecully… à qui le tour de donner du bonheur à des jeunes différents en leur permettant de jouer au football dans leur club de cœur ?

Laisser un commentaire